Les aides financières à la rénovation énergétique

rénovation énergetique aides financières

Les PRIS (Point Rénovation Info Service) vous renseignent sur les aides financières à la rénovation énergétique

Vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique de votre logement ?

Renseignez-vous sur les aides susceptibles de vous être accordées dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement.

Selon votre situation personnelle, certaines des aides présentées sur le site ci-dessous peuvent être cumulées.
N’hésitez pas à contacter un conseiller des Points Rénovation Info Service sont là pour vous informer afin d’obtenir les meilleurs financements possibles.

http://www.renovation-info-service.gouv.fr/mes-aides-financieres

Des aides complémentaires sont disponibles dans le cadre de mise en oeuvre d’isolants en matériaux bio-sourcés, comme la ouate de cellulose.

Aides disponibles

Une palette d’aides financières existe pour accompagner votre effort d’investissement. Consultez des conseillers pour obtenir le meilleur financement possible.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Pour les travaux d’isolation, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30 % des dépenses concernant les matériaux et la main d’œuvre dans la limite d’un plafond de 150 € TTC par m² (isolation par l’extérieur) et de 100 € TTC par m² (isolation par l’intérieur).

Sont prises en compte les dépenses jusqu’à 8 000 € pour une personne seule et jusqu’à 16 000 € pour un couple (auxquels vous pouvez ajouter 400 € par personne à charge).

A NOTER : Le crédit d’impôt ne concerne que les résidences principales.
Le logement concerné doit être achevé depuis plus de deux ans.
Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.

TVA à taux réduit

Vous pouvez profiter d’une TVA à 5,5 % pour votre résidence principale ou votre résidence secondaire, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Ce taux concerne l’achat des matériaux et la main d’œuvre liés à des travaux de rénovation thermique si les caractéristiques techniques et les critères de performances minimales répondent à ceux définis pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique.
Les travaux de rénovation ne répondant pas à ces critères bénéficient, eux, d’une TVA à 10 %.

Attention, la TVA à taux réduit s’applique selon des modalités spécifiques dans les DOM.

Seuls les travaux et équipements facturés par une entreprise peuvent faire l’objet de l’application d’un taux de TVA réduit


Éco prêt à taux zéro (PTZ)

Comme son nom l’indique, c’est un prêt à taux d’intérêt nul qui permet de financer des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique d’une habitation, y compris les travaux qu’ils vont entraîner (peinture et électricité, notamment) et les frais d’étude.
Son montant est de 20 000 € maximum remboursables sur 10 ans (pour un bouquet de 2 travaux), ou de 30 000 € maximum remboursables sur 15 ans (pour un bouquet de 3 travaux ou une rénovation globale).

Attention, un seul éco-prêt peut être attribué par logement.

Prêts pour l’amélioration énergétique

Les banques sont tenues, depuis le 1er janvier 2007, de vous proposer – dans le cadre du livret de développement durable – des prêts spécifiques pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements. Ils couvrent tous les frais, y compris la pose ou l’installation.

D’autres prêts avantageux existent : Prêt d’Accession Sociale, Prêt Épargne Logement… Ils sont attribués sous conditions.


Les aides de l’ANAH

En fonction de vos revenus vous pouvez bénéficier d’une aide de l’Anah correspondant à 35 % ou 50 % du montant des travaux et d’une aide du programme Habiter Mieux de 1 600 ou 2 000 € (montant variable en fonction de vos revenus) si le gain énergétique réalisé après travaux est de 25 % au moins.

L’aide peut être majorée jusqu’à 500 € en cas de participation d’une collectivité locale.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Certaines entreprises vous proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie. Ces aides interviennent dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

En tant que particulier, vous pouvez en bénéficier sans attendre qu’on vous le propose et choisir l’offre qui vous convient le mieux.

Renseignez-vous sur les différentes offres auprès d’un conseiller d’un Point Rénovation Info Service.

Partagez ce contenu :